· 

La sommation analogique

La sommation analogique est une pratique de plus en plus courante pour le mixage des productions actuelles, alliant à la fois la précision légendaire du son analogue et la facilité d'intégration à l'heure du "all in the box". Retour sur notre expérience de ce procédé...

Le studio dispose pour la phase de mixage, d'un sommateur analogique (et contrôleur de monitoring avec fonction Talkback au passage) de la célèbre marque Américaine au code couleur orange DANGEROUS MUSIC. Notre modèle est le D-BOX et nous permet de "sommer" 8 canaux analogiques. Les 6 premiers canaux sont linkés et nous permettent donc d'y envoyer 3 groupes stéréo, alors que les deux derniers sont indépendants et possèdent un réglage de panoramique en façade de la machine, ce qui peut être intéressant pour y envoyer par exemple une grosse caisse, ou une basse, bien souvent placées au centre du mixage. Mais la sommation c'est quoi et ça sert à quoi?!

 

En fait, les canaux analogiques envoyés par notre logiciel de mixage favori (Logic, Pro Tools, Studio One...) sont réceptionnés par le sommateur, qui va s'occuper d'additionner les canaux reçus afin de restituer un mixage stéréo, que l'on enregistre ensuite dans notre DAW, de la même manière que lorsque l'on réalise un mix à travers une table de mixage physique. Inutile de vous préciser d'utiliser des câbles haut de gamme pour raccorder vos périphériques entre eux...

 

L'avantage premier est d'obtenir un mixage plus précis, très clair dans le cas de la D-BOX (chaque sommateur ayant sa propre couleur), et mettant en avant certains détails de profondeur du mixage, comme par exemple les queues de reverbs ou autres effets stéréo. Pour le même mixage, une version uniquement réalisée dans l'ordinateur sonnera moins précise que lorsqu'elle passe entre les circuits analogiques d'un sommateur. Le second avantage, c'est le rapport qualité/prix d'un tel périphérique, beaucoup plus abordable qu'une table de mixage. Pour finir, un sommateur est transportable et vous permet donc de pouvoir réaliser des mixages en itinérance un peu partout.

 

Aujourd'hui, de grands ingénieurs du son réputés travaillent avec les sommateurs pour toutes ces raisons, à l'instar de Klaus Hill, Fab Dupont, Ryan West ou même Andrew Scheps qui s'y est mis récemment! Autant vous dire que c'est une technique qui va se répandre de plus en plus!

 

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir davantage, et à nous confier vos mixages pour bénéficier d'un son pro, clair et punchy, que permettent la sommation et les traitements analogiques opérés par notre studio.